Rechercher
  • ActionCOACH

Maîtriser les chiffres: la clé du succès des affaires

Quel est l'un des facteurs qui vous permettent d’atteindre la ligne d'arrivée et de savoir que vous êtes réellement arrivé? La maîtrise des chiffres. Pensez à ceci: si l’entrepreneuriat était un jeu, quel serait le tableau de pointage? Il s’agirait sans doute de vos états financiers. Si vous ne savez pas lire le tableau de pointage, comment savoir qui gagne et qui perd?


C’est la même chose avec votre entreprise. Comment pouvez-vous bien diriger vos employés si vous ne pouvez pas lire vos propres chiffres? Cela a certainement des conséquences sur votre prise de décisions.


La comptabilité est la langue des affaires. Pour le meilleur ou pour le pire, nous ne sommes pas tous des experts-comptables agréés et nous ne parlons pas tous le charabia comptable. Malheureusement, la plupart des comptables s’adressent à nous en utilisant le charabia et cela a pour effet de donner une phobie des chiffres et de la comptabilité à de nombreux propriétaires d’entreprise.


L’objectif de maîtriser les chiffres n’est pas de vous transformer en comptable, mais plutôt de vous aider à comprendre le langage des affaires pour ainsi prendre de meilleures décisions pour votre entreprise.


Dans cet article de blogue, nous survolerons les trois principaux tableaux de suivi en affaires: le bilan financier, l’état des résultats ainsi que l’état du flux de trésorerie.


Bilan financier


Un bilan financier est un aperçu de la situation de votre entreprise. C’est une image figée de l’état de votre entreprise à un moment donné. À gauche, on retrouve les éléménts que vous possédez, ainsi que vos liquidités: l’argent que vous pouvez utiliser. À droite, le bilan financier fait aussi état de ce que vous devez. À quel montant s’élèvent vos dettes?


Maintenant, la gauche doit équilibrer la droite… et cela a du sens parce que ce que vous avez doit provenir de ce que vous possédez ou devez. Si vous voulez approfondir vos connaissances, explorez les termes suivants: actifs, passifs et capitaux propres.


État des résultats


L’état des résultats est un rapport sur le profit que vous vous attendez à réaliser. C’est simple : ventes - dépenses = profit.


Où les gens regardent-ils habituellement lorsqu'ils reçoivent ce rapport? À la dernière ligne. Si la différence est dans le vert, ils sortent prendre un verre. Si la différence est dans le rouge, ils sortent prendre un verre. Ainsi, tout le monde boit et personne ne prend la peine d’analyser ce qui se passe.


Examinons l’importance réelle de ce rapport. Il montre vos gains ou pertes nets sur une période donnée. Au minimum, vous devez sortir vos résultats mensuels réels et faire une comparaison des tendances en matière de revenus et de dépenses. Il est également important de faire une comparaison d'une année à l'autre, en montrant vos différences en pourcentage, afin que vous ayez un point de référence sur lequel vous baser. Cela vous permettra aussi de vous comparer à d’autres entreprises de votre secteur d’activités, et de taille semblable.


En comparant vos résultats, vous pourrez faire des ajustements dans vos stratégies marketing et de vente et, au besoin, rationaliser vos dépenses. L’objectif est d’augmenter votre bénéfice net. De plus, en analysant votre bénéfice net sur plusieurs années, vous serez en mesure de budgétiser les futures opportunités de rentabilité et d'expansion.


État du flux de trésorerie


Le dernier tableau de suivi est celui du flux de trésorerie, communément appelé “cashflow”. Sachez d’abord qu’il existe trois types de flux de trésorerie: exploitation (ce que vous faites de la gestion de vos opérations… c'est un signe de l'efficacité de vos opérations), investissement (combien d'argent vous investissez dans les actifs) et le financement (quel montant d’argent appartenant à d’autres personnes vous utilisez pour gérer votre entreprise).


De nombreuses entreprises ont des problèmes en ne séparant pas ces trois types de flux de trésorerie. Chacun d’entre eux peut être dans le négatif ou dans le positif.


5 règles pour augmenter la trésorerie:


1. Diminuer les avoirs;


2. Augmenter le passif/le capital;


3. Augmenter les revenus;


4. Diminuer les dépenses;


5. Améliorer la productivité.


Apprenez à comprendre vos chiffres et à accepter la loi de cause à effet. Vos résultats sont le reflet de vos activités. Et les activités se déroulent selon décisions prises par la direction. Donc, si vous n'obtenez pas les chiffres souhaités, passez en revue vos activités et les décisions qui les sous-tendent. Si cela ne vous convient pas, revoyez votre gestion. Une bonne façon de commencer ce processus est de s’entourer d’un coach d’affaires qualifié.

68 vues0 commentaire
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Gris LinkedIn Icône

© 2021 ActionCoach - Québec.
Créé par ZAB Gestion de Réseaux Sociaux.