Rechercher
  • ActionCOACH Québec

Passion ou stress? Une question de vision!

Dernière mise à jour : mai 20

Nous connaissons tous quelqu'un qui travaille de longues heures, qui est engagé dans son travail et qui retire une grande joie dans ce qu'il fait. Ces gens, nous les qualifions de passionnés. Nous connaissons également des personnes qui travaillent tard, qui sont pleinement engagées dans ce qu'elles font, mais qui ne ressentent aucune joie. Ces personnes nous les qualifions de stressées. Entre la passion et le stress, la ligne est mince et se résume généralement au travail ou à la vision poursuivie par la personne.


Les gens qui se dévouent avec passion et qui se sentent épanouis travaillent sans relâche pour, comme le dit Simon Sinek, «faire avancer la vision qu'ils ont adoptée ou créée». L'individu stressé travaille dans un cycle qui n'est délibérément pas fondé sur quelque chose en quoi il croit vraiment. En d’autres termes, la personne stressée a perdu son inspiration.


Sinek nous rappelle que la passion et le stress sont des résultats. Pour être passionnés, vous devez vous alimenter d’une vision, de votre «pourquoi». Cette vision du monde que vous voulez vivre vous consume. Il vous insuffle la vie et vous guide sur un chemin. Cela ne veut pas dire que tout le monde est naturellement un visionnaire. Vous devez trouver cette étincelle qui allume la flamme de votre passion; une vocation ou une vision qui réveillera votre volonté de faire plus et mieux.


Le stress résulte d’un travail qui ne vous nourrit pas. Le stress vous consume et, la plupart du temps, affecte négativement votre vie. Si vous ressentez du stress, c'est que vous n’utilisez pas de manière positive les dons que vous avez à offrir. Mais trouver une passion n'est pas une tâche facile. Souvent, il s'agit d'essais et d'erreurs. Simon Sinek suggère d’être présent à soi et de consacrer du temps à trouver quelle vision vous pouvez nourrir grâce à vos dons. Écoutez les dirigeants de tous les horizons, diversifiez vos lectures et plongez-vous dans la recherche de cette vision qui vous poussera à l'action.


Pour plusieurs, la solution idéale est de devenir leur propre patron, de gérer leur temps et de diriger une équipe dans une entreprise au service des autres. Souvent, les gens ont cependant du mal à s’ancrer dans leur projet entrepreneurial parce que «l'entrepreneur» en eux est agité. Ils n'ont tout simplement pas trouvé la vision qui nourrit leur passion.


Demandez-vous alors: «Est-ce que cela vaut la peine de rester prisonnier de cet état de stress causé par ma peur du changement et de l’inconnu?»


Être dans un état de stress constant entraîne en effet un risque d'épuisement professionnel.

L’année trouble que nous avons vécu a cristallisé pour plusieurs une conviction importante: attendre le moment parfait n'est pas possible. Vous devez créer votre propre «moment parfait». Dans le marché actuel, posséder une entreprise est une proposition risquée et effrayante, mais qui a le potentiel de faire la différence entre vivre dans un stress constant ou vivre passionnément sa vie. Ainsi, choisir le bon chemin signifie rechercher activement d'autres façons de vivre votre vie.


Il est cependant essentiel de trouver la bonne activité commerciale. Pour ce faire, tenez compte de ces facteurs lors de votre choix:

  1. Ce travail fait-il écho à vos dons et met-il en valeur vos compétences?

  2. Ce travail sert-il ou profite-t-il aux autres?

  3. Ce travail vous procurera-t-il une vie et pas seulement un emploi?

  4. Pouvez-vous grandir et vous développer au-delà de votre situation actuelle?

  5. Ce travail a-t-il un potentiel de croissance illimité à la fois personnellement et financièrement?

De nombreuses opportunités d’affaires peuvent correspondre à seulement quelques-unes de ces questions. Besoin d’aide pour guider votre réflexion? Contactez sans attendre un de nos coachs en visitant notre site quebec.actioncoach.ca.

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout