Rechercher
  • ActionCOACH

Votre « cash-flow » vous joue des tours ?

Mis à jour : 19 déc. 2019

Vous éprouvez des difficultés à maintenir un flux de trésorerie constant dans votre entreprise ? Vous n’êtes pas sûr(e) de payer vos factures dans les échéances convenues avec vos partenaires ? Les problèmes de trésorerie affectent chaque entrepreneur(e) à un moment ou à un autre. Même s’il est courant de traverser des moments difficiles, à long terme ces situations peuvent causer des dommages durables à vos finances, votre réputation voire votre santé…

Pour éviter que ces problèmes ne vous ruinent, voici quelques stratégies pour améliorer votre « cash-flow ».


Accepter les paiements par cartes de crédit

Vous n’êtes pas obligé d’être un détaillant pour accepter les paiements par carte de crédit. De nombreux propriétaires d’entreprises commettent cette erreur. Les consommateurs utilisent des cartes de crédit pour effectuer divers achats et nombre d’entre eux n’utilisent plus d’argent liquide. Le fait que des points soient crédités pour chaque transaction devient aussi un facteur supplémentaire d’usage pour vos clients.

De nombreux fournisseurs de solutions de paiement existent maintenant avec des taux sur les transactions très compétitifs et un délai extrêmement court de transfert des fonds. Ils permettent aussi des paiements récurrents ce qui simplifie énormément votre suivi des encaissements.


Suivez vos encours client de près

Gardez un contrôle sur les comptes clients et surveillez les retards. N'attendez pas 6 mois pour réagir… Mettez en place un processus de suivi qui vous assure que votre facture a bien été reçue, enregistrée et planifiée pour paiement. Si vous n'avez pas reçu de paiement au prochain cycle de facturation, envoyez des avis de retard, mais surtout prenez contact directement et rapidement !

La communication orale est toujours à privilégier pour régler ce type de situation.ù


Augmentez vos prix

A quand remonte votre dernière hausse de tarifs ? Lorsque vous avez lancé votre activité, vous avez peut-être positionné les prix de vos produits ou services bas afin de constituer votre clientèle. Cependant, votre entreprise a évolué, s’est structurée, votre offre s’est améliorée, vous avez maintenant un flux constant de prospects, le temps est sûrement venu de requestionner vos tarifs.

Même si votre première réaction sera de croire que vous allez perdre des clients, passez outre et faites le test, vous serez (agréablement) surpris !


Obtenez des acomptes

Ne commencez pas à travailler sans acompte. Idéalement exigez au minimum un tiers du montant total à la commande d’autant plus si vous travaillez sur un projet à long terme. Cela n’est pas déraisonnable dans la plupart des industries et votre client ne devrait pas avoir de problème à payer ce montant. Soyez particulièrement ferme si c’est un nouveau client que vous ne connaissez pas directement ou via une relation de confiance. Si celui-ci n’accepte pas vos clauses dès le début de votre relation, cela peut présager d’autres problèmes à venir… Si cette lecture a soulevé des questions ou des préoccupations chez vous, n’attendez pas, parlez-en à votre coach(e) qui vous orientera sur les actions à prendre pour mettre en œuvre ces stratégies ou vous en proposer d’autres.

Cliquez ici 🔝 pour nous contacter.

29 vues

© 2019 ActionCoach - Québec. 
Créé par ZAB Gestion de Réseaux Sociaux. 

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Gris LinkedIn Icône